Revue de presse de la semaine n°2 2019

Au sommaire :

• Loire-Atlantique : le préfet demande l’expulsion de terrains occupés par les Gilets jaunes;

• Agrandissement de l’aéroport Nantes Atlantique : deux réunions publiques avant la concertation;

• SNCF : les premiers trains du privé partiront de Nantes;

• En gares de Sainte-Pazanne et Machecoul, les guichets SNCF ont fermé;

• Rachat des Chantiers de l'Atlantique : l'UE ouvre une enquête;

• Loire-Atlantique : Le nombre de morts sur la route en 2018 historiquement bas

Loire-Atlantique : le préfet demande l’expulsion de terrains occupés par les Gilets jaunes

Six crois donges mardi 20novembre 1024x683

Le préfet de la Loire-Atlantique a demandé mardi au juge des référés du tribunal administratif de Nantes de l’autoriser à expulser manu militari les Gilets jaunes qui occupent des terrains proches de la porte de Grand-Lieu, sur le périphérique nantais à Bouguenais, et les ronds-points des Six-Croix et du Canon, à Donges (Loire-Atlantique).

Le représentant des services de l’Etat a en effet estimé à l’audience que leur « gêne à la circulation routière » constitue un « trouble à l’ordre public » suffisant pour justifier leur évacuation par les forces de l’ordre.

 

Le gouvernement passe donc à la vitesse supérieure. Le mot est dit : répression et intransigeance face à un mouvement soutenu en majorité par les français. Au lieu de combattre les causes des troubles en comprenant que les réformes qui sont à l'oeuvre sont le coeur de la constestation, le gouvernement préfère combattre les conséquences de ses propres décisions. Mais cela sera t'il suffisant pour démobiliser les français ?

 

Source : Actu.fr (08/01/2019)

Agrandissement de l’aéroport Nantes Atlantique : deux réunions publiques avant la concertation

25252 190109183701044 0La commune de Saint-Aignan-de-Grand-Lieu organise deux réunions publiques en préambule à la future concertation publique sur le réaménagement de l’aéroport de Nantes-Atlantique. Elles auront lieu les mardis 29 janvier et 5 mars 2019.

Plan de gêne sonore et fonds de compensation

La première réunion, le 29 janvier, portera sur le nouveau plan de gêne sonore (PGS).

Le fonds de compensation des nuisances aéroportuaires sera aussi au menu de la réunion du 29 janvier.

Vingt millions d’euros sont prévus. « On demande qu’il soit étendu au-delà de dix ans et qu’il soit déplafonné, lance Jean-Claude Lemasson. Les 20 millions sont largement insuffisants. On est dans un rapport de un à six par rapport à ce qui était prévu. » Et de préciser : " On estime qu’environ 150 maisons peuvent être concernées par le droit de délaissement".

 

 

Source : Actu.fr (09/01/2019)

SNCF : les premiers trains du privé partiront de Nantes

Fullsizerender 3587545

C'est l'an prochain que le ministère des Transports va ouvrir une procédure de mise en concurrence de deux lignes, entre Nantes (Loire-Atlantique) et Lyon (Rhône) et entre Nantes et Bordeaux (Gironde). Des lignes que chaque année, un million de voyageurs empruntent. 

En ouvrant à la concurrence l'exploitation des liaisons Intercités Nantes-Lyon et Nantes-Bordeaux, le gouvernement commence à appliquer la réforme ferroviaire qu'il a fait voter l'an dernier.


 

Comment va s'organiser la concurrence?
Cette mise en concurrence est rendue obligatoire par une directive européenne. Les TER seront particulièrement concernés car ils sont gérés par les régions, qui sont actuellement tenues de passer des conventions avec la SNCF pour faire circuler les trains. Elles paient pour cela 3 milliards d'euros par an, les trois quarts des coûts de fonctionnement.

L'objectif est que les régions passent des appels d'offres pour choisir un opérateur chargé d'exploiter tout ou partie de leurs TER, pendant quelques années, dans le cadre de délégations de service public. La SNCF pourra gagner, ou pas.

Dans cet article tout est dit : La destruction de nos services publics par mise en concurrence rendue obligatoire est en marche. Les commentateurs des grands médias nous rebattent pourtant les oreilles en nous certifiant que la commission n'émet que des "recommandations" non contraignantes. Et dans ce cas la ?

 

Source : France Info (10/01/2019)

En gares de Sainte-Pazanne et Machecoul, les guichets SNCF ont fermé

830x532 illustration guichet sncf

Depuis le mardi 1er janvier, il n’y a officiellement plus d’accueil physique au guichet de la gare TER SNCF de Sainte-Pazanne, ni même d’ailleurs à la gare de Machecoul-Saint-Même où une gare mobile sera présente les jours de marchés, le mercredi, toutes les deux semaines.

« Cela devait aussi se produire ainsi à Sainte-Pazanne, mais nous avons obtenu que la gare mobile soit présente chaque vendredi, sur le marché », précise Bernard Morilleau, maire de Sainte-Pazanne.

La gare mobile viendra place du marché les 1er et 3e vendredi et face à la Poste les 2e et 4e vendredi de chaque mois.

Pour l’élu, cette évolution ne va pas dans le bon sens : « On a rencontré la SNCF pour nous entrendre dire qu’ils ne pouvaient faire autrement… J’apprends par ailleurs que Savenay, Clisson, Ancenis, voire Pornic négocient des présences au moins à mi-temps dans les gares. J’ai demandé une égalité de traitement et j’attends une réponse. La SNCF nous mettrait en porte à faux par rapport à d’autres gares. Il y a 850 personnes qui transitent par celle de Sainte-Pazanne chaque jour, contre environ 270 à Pornic… »

Résultat concrêt de l'article précédent : Forcée de baisser ses tarifs pour être compétitive par l'annonce de sa mise en concurrence sur ses propres lignes, la SNCF doit tailler dans les dépenses. Cela signifie moins de services et la fermeture des lignes qui ne sont pas assez rentables.

 

Source : Actu.fr (02/01/2019)

Rachat des Chantiers de l'Atlantique : l'UE ouvre une enquête

1200px vue du site de saint nazaire

La Commission européenne s'est dit mardi 8 janvier préoccupée par le projet d'acquisition des Chantiers de l'Atlantique (ex STX France) par l'italien Fincantieri, estimant que cette "opération pourrait nuire à la concurrence au niveau européen et mondial".

"Sur la base des éléments fournis par ces deux pays, et sans préjudice de l'issue de son enquête exhaustive", la Commission considère que "l'opération pourrait nuire de manière significative à la concurrence en matière de construction navale, en particulier sur le marché mondial des bateaux de croisière".

On aimerait entendre les Eurobéats qui nous habituent de leurs sérénades "Faire l'UE c'est faire le poids face aux géants industriels étrangers". Une réaction ?

 

Source : Presse Océan (08/01/2019)

Loire-Atlantique : Le nombre de morts sur la route en 2018 historiquement bas

S1 bilan radars automatiques 2017 563149Cinquante-deux personnes sont décédées en 2018 dans des accidents de la circulation en Loire-Atlantique : un chiffre historiquement bas, à conforter en 2019.

Pendant de longues années, la Loire-Atlantique a figuré dans le trio de tête des départements français les plus mortifères sur la route. L’an passé, 52 personnes ont péri. Ce sont autant de vies brisées, de familles endeuillées. Ce chiffre a néanmoins été divisé par trois depuis l’an 2000. Il atteint un seuil historiquement bas. Hasard ou pas, le deuxième semestre 2018 a été beaucoup moins meurtrier que le premier, avec 19 décès contre 33."

Donc, privés de leurs radars automatiques qui, sont pour les 2/3 mis hors d'état de nuire par les Gilets Jaunes, le nombre de morts sur les routes est historiquement bas au deuxième semestre 2018. Si la fonction de ceux-ci n'est pas d'empêcher les accidents mortels sur nos routes, à quoi servent-ils ? La réponse se trouve peut-être dans un dossier à Bercy...

 

Source : Presse Océan (04/01/2019)

Agriculture GOPE Nantes Métropole Eurorégions UPR UPR44 UE FREXIT Budget Nantes

Vous devez être connecté pour poster un commentaire